© copyright 2014 Enjoy Tour Kanchanaburi co.Ltd Licence TAT 13/02282

Ce site est édité par : Sujinda Ketpum

info@siam-vacance.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Ayutthaya, ancienne capitale du Siam

Fondée en 1351, elle fut totalement détruite par les Birmans en 1767. Il nous reste de cette époque les ruines des temples, disséminés dans la ville moderne, et les témoignages laissés par les visiteurs étrangers qui la décrivaient comme d'une inoubliable splendeur, ou la comparaient à Venise par la présence de ses nombreux canaux à l'époque. 

L’histoire de cette ancienne capitale, et du vaste royaume sur lequelle elle régna : le royaume de Siam qui s'étendait alors au-delà des frontières actuelles de la Thailande. Durant plus de quatre siècles, Ayutthaya fut la capitale royale. Trente trois souverains de diverses dynasties régnèrent sur ce vaste territoire, avant la chute d'Ayutthaya lors d'une des nombreuses guerres contre les Birmans, et le déplacement de la capitale à Thonburi. 

En plus de la visite historique, il est possible de faire sur place une balade à dos d'éléphant.
Pour avoir un aperçu de la ville depuis les rivières qui l'entourent, il est fort agréable également de faire un petite promenade fluviale.
On vous proposera aussi de visiter le marché historique, auquel notamment il sera fort agréable de faire une pause déjeuner (mais l'accès au marché est désormais payant). 

En chemin pour Ayutthaya, vous pourrez également faire une halte pour une visite du palais royal de Bang Pa-In, du XIXième siècle.
Cet ensemble à l'architecture exubérante offre un contraste saisissant avec les ruines actuelles d'Ayutthaya.

Quelques uns des nombreux vestiges de temples de la ville, parmi les plus intéressants à visiter : 

 Wat Pra Srisanphet

   A l'intérieur de l'ancien palais, c'est sans doute le temple le plus important et le plus beau. Il contenait une statue de Bouddha haute de 16m et recouverte de 263kg d'or, dont les Birmans s'emparèrent. Trois chédis renferment toujours les cendres de trois célèbres rois du XVième siècle.
Ce temple est un peu l'archétype du style Ayutthaya qui inspira de nombreux monarques postérieurs pour la construction de leurs temples et palais. 

 

Ces sites historiques sont également très appréciés des touristes Thailandais.


 

 Wat Mahathat

   Ce temple date du XIVième siècle, il fut malheureusement détruit en grande partie par les Birmans.
Son prang (tour de style khmer) se dresse toujours majestueusement dans le ciel. 
On y découvrit de nombreux objets de culte en or lors de fouilles en 1956. 
Il est également connu des touristes pour sa curieuse tête de Bouddha enserrée dans un banian. 

 

 Wat Yai chai Mongkhol

   Le plus haut chedi d'Ayutthaya, construit pour célébrer la victoire du roi contre les Birmans en 1593.
A proximité, un gigantesque Bouddha couché moderne occupe les ruines d'un wiham. 

 

 Wat Mongkhon Bophit

   La place était autrefois le lieu des crémations royales, et le siège d'un Bouddha assis de 22m de haut. Lors du sac de la ville par les Birmans, le temple fut pillé et détruit, seule la statue resta, exposée aux intempéries pendant des siècles. En 1956, le temple actuel fut construit pour protéger la statue historique. 


 

 Wat Chai Wattanaram

   A l'extérieur de l'île, ce temple de 1630 a été restauré, il est décoré de reliefs en stuc. 


 

 Wat Na Phra Men

   A l'extérieur de l'île, ce temple du XVième siècle a échappé à la destruction birmane de 1767. Vous pourrez y admirer une chapelle représentative du style de l'époque au splendide plafond en bois sculté, et un Bouddha en pierre vert-noir d'une beauté parfaite.